Divorce : comment rassurer nos enfants ?

Le divorce, un dur événement qui déchire la famille n'a jamais été facile à vivre, surtout si le couple a des enfants. Certains, en effet, ont tendance à vivre des phases inquiétantes et des revirements de sentiments. Ils se sentent souvent coupables de la séparation de leurs parents. Ainsi, pour ne pas passer d'une simple tristesse à une profonde dépression, les parents auront à aborder le sujet avec beaucoup plus de tact et de délicatesse, le problème étant de rassurer les enfants face au divorce. Cet article trouve donc tout son intérêt dans la résolution de ce problème.

Annoncer les faits tels quels et dans des circonstances adéquates

Comme le dit si bien l'adage "chaque chose en son temps", annoncer à son enfant que vous allez divorcer n'est pas une mince affaire alors il faut le faire au moment adéquat et au bon endroit. Le but est de rester honnête et de prendre en considération l'âge de l’enfant. Vous n'aurez nul besoin d'entrer dans les détails si celui-ci est encore trop jeune. En revanche, un enfant plus âgé peut vous demander plus d'explications. C'est à ce moment même qu'il a besoin d'être rassuré. Ensemble, avec votre ex-conjoint, vous devriez lui faire comprendre que malgré la séparation vous allez continuer de l'aimer et de vous occuper de lui. En dépit de la rupture, vous devriez également lui rappeler qu'il pourra toujours passer du temps avec ses deux parents.

Les divorces ont également tendance à générer des sentiments de culpabilité chez l'enfant. Il est alors du devoir des parents de le rassurer en lui faisant comprendre qu'il n'est pas responsable de la situation déplorable. Il aura également besoin de savoir que la décision a été prise d'un commun accord et qu’elle est sans appel. L'objectif est par là de l'aider à comprendre le fait que le divorce est définitif et qu'il n'existe aucun retour possible.

Être à l’écoute de l’enfant

L'annonce de votre divorce représentera certainement un choc pour votre enfant. Ainsi, s’il vous ouvre son cœur, le mieux serait de le laisser s'exprimer ouvertement. Il faudra être patient, car l'enfant peut avoir besoin de temps. Mais il est aussi important de fournir une réponse honnête à toutes ses questions. Si votre enfant n'arrive pas à trouver les mots pour s'exprimer en votre présence alors peut-être qu'il se sentira plus à l'aise en se confiant à un proche ou à un membre de la famille. Dans certains cas, solliciter l'aide d'un médecin ou d'un psychologue lui sera d'une très grande assistance.

Enfin, vous ne devriez lui dire que le strict nécessaire. Les enfants n'ont nul besoin de prendre connaissance de toutes les décisions prises par les adultes. Ils n'ont pas à être présents lors des rencontres avec les avocats ou les représentants de la justice qui se chargent de mener à bien la procédure de divorce.

Le divorce des parents

Des attitudes et des mots réfléchis en plus d’un soutien moral

Avant de parler avec votre enfant, il serait plus judicieux de discuter des dispositions de visites avec votre ex-conjoint. Le but étant de finaliser ensemble votre entente sans vous disputer. Ensemble, vous aurez à trancher des résolutions importantes comme la garde de l'enfant et la fréquence de la visite. C'est aussi le bon moment pour décider de la manière dont vous allez annoncer une telle transition à votre enfant. S'il est déjà en âge de décider, le mieux serait de le faire participer à votre conversation. À cet effet, il choisira avec qui il voudra rester et vous ne devriez en aucun cas le réprimander pour ses choix. Par ailleurs, il sera plus facile pour le l’enfant de vivre cette période de si vous lui faites comprendre ce qui va se passer prochainement. Autrement dit, vous aurez à chercher des routines à respecter au sein des deux maisons. Si vous avez plus d'un enfant, il serait préférable de passer plus de temps avec chacun d’entre eux.

L'erreur serait de ternir l'image de votre ex-conjoint auprès de votre enfant. Si vous ne vous supportez plus et que vous avez besoin d'en parler à quelqu'un, il est recommandé de vous adresser à un ami ou à un psychologue. Peut-être serait-il aussi préférable d'établir des règles ou des codes lorsque vous parlez de votre ex-conjoint à votre enfant. Suite à un divorce, l'enfant pourrait aussi se sentir seul et délaissé malgré tous les efforts que vous essayez de prodiguer. Si tel est le cas, alors la solution la plus proche serait de vous lier d'amitié avec des parents divorcés juste pour lui faire comprendre qu'il n'est pas le seul à avoir des parents qui vivent séparément. En dépit de l'antipathie que vous arborez pour votre ex-conjoint, il est nécessaire de rester poli lors des visites. En agissant ainsi, vous aidez votre enfant à mieux vivre le divorce.

Recourir à l’aide des communautés sociales et des psychologues

Certes, votre enfant a besoin de temps pour s'adapter aux changements, mais quelquefois l'intervention d'un expert est plus que requise. Un enfant plus jeune peut reprendre ses vieilles habitudes tandis que les plus âgées vont être en colère ou se sentir largement dépassé. Ce sont des réactions tout à fait normales et passagères. Mais à quel moment faut-il s'alarmer? L'enfant peut présenter des troubles plus graves lorsqu'il est souvent anxieux. Il peut aussi passer d'une simple tristesse à une dépression profonde. Le changement de comportement à savoir les habitudes d'alimentation et de sommeil doit également vous alarmer. À cela s'ajoutent les comportements agressifs et les problèmes liés aux études. Ce sont là les signes qu'il est grand temps pour vous de solliciter l'aide d'un psychologue.

Il est à noter que votre humeur et votre santé ont également un impact sur votre enfant. Vous devriez alors prendre le temps de vous détendre pour vous adapter à ce changement. Et pourtant, il arrive que le divorce résulte d'une violence et que certaines images restent gravées dans la mémoire de votre petit. Si tel est le cas, vous devriez alors trouver un endroit à la fois sécurisé et tranquille. Trouver un foyer ou une communauté sociale peut également être une solution salvatrice. Grâce à ces foyers de vie, votre enfant pourra de nouveau se confier à quelqu'un et recevoir tout le soutien dont il a besoin. Notons, toutefois, qu’il n'existe aucune solution miracle, seul le temps peut guérir de telles blessures émotionnelles.

Rassurer votre enfant avec une veilleuse

Le divorce est un changement dans la vie des enfants, différents troubles peuvent apparaître comme un manque d’estime de soi, une culpabilité imaginaire voire l’apparition de comportements délinquants.
Afin de palier au maximum à ces divers désagréments la présence d’une veilleuse pourra rassurer votre enfant, ses bienfaits sont prouvés.
Nous souhaitons vous parler d’une boutique qui est parfaite pour aider votre enfant. Elles aident à combattre la peur du noir, la peur de l’abandon et elle crée une ambiance de détente et de sérénité indémodable. Cette boutique en ligne qui gagne de plus en plus de succès est : univers-veilleuse.fr.
Comme son nom l’indique, vous trouverez une multitude de veilleuses et notamment (ce qui nous intéresse ici) toute une collection de veilleuses enfant. Les enfants sont des petits êtres sensibles et pur. Ils adorent les animaux, c’est pourquoi cette boutique propose également des veilleuses animaux. Allez faire un tour sur cette boutique vous en serez ravis.

Veilleuse chienVeilleuse lapinVeilleuse tortue

Articles Récents

Le pyjama tigre pour bébé

Le tigre est un animal certes très féroce à l’état sauvage, mais bienveillant lorsqu’il est présent dans le monde des enfants. En effet que ce soit sous la forme d’une...

En savoir plus

Comment choisir son photographe de mariage ?

De nos jours, beaucoup s’autoproclament photographe. Mais peu maîtrise vraiment le domaine. Pourtant, un si grand événement comme le mariage requiert le travail d’un véritable expert de l’art. Garantir la...

En savoir plus