Comment allaiter son bébé ? Tout savoir sur l'allaitement

Que ce soit avant de tomber enceinte, pendant la grossesse ou même une fois que bébé est venu au monde, l’allaitement se retrouve au cœur des questions, que se posent une femme qui va devenir maman. Malheureusement, ce sujet divise de nombreuses personnes, car pour certaines, il s’agit d’une évidence, puisque 96 % des femmes, le savent avant la naissance, et pour d’autres, c’est plus compliqué, car sur les 60-70 % des femmes qui ont toujours voulu allaiter, 25 % se demande comment elles vont s’y prendre et 4 % ne veulent pas allaiter.  En effet, à cause de leur entourage, certaines femmes qui ont toujours voulues allaiter, se retrouve à ne pas le faire. Dans cet article, nous allons vous aider à éclaircir ce sujet et répondre aux questions que vous vous posez concernant l’allaitement de bébé.

Qu'est-ce que l'allaitement maternel ?

L'allaitement maternel consiste pour une femme à nourrir son enfant grâce au lait produit par les seins. Développée pendant la grossesse, la lactation des seins s’enclenche au moment de la naissance du bébé, qui va permettre à la maman de sécréter du colostrum. Il s’agit du premier lait, qui est jaune orangé et qui est très précieux pour le nourrisson.
Les bébés possèdent un réflexe de succion et de déglutition, qui va leur permettre de téter et d'avaler le lait, que va lui donner sa maman.
Il est important de mettre bébé au sein à partir de ses deux premières heures de vie. Plusieurs bébés prendront le sein correctement ou encore le toucheront ou le lécheront, ce qui stimulera la production de lait de la mère.

Le lait maternel : l’aliment idéal

Le lait maternel, est considéré comme la forme la plus saine pour bébé car il s’adapte aux besoins de l’enfant et évolue pendant toute la durée de l’allaitement. Comme il contient les anticorps de la maman, celui-ci va protéger le bébé des maladies et des virus. De plus, il va permettre une digestion facile, ainsi qu’un apport d’énergie optimal, durant les six premiers mois de sa vie.
Un allaitement à long terme est souvent associé à une meilleure santé mentale durant l'enfance et l'adolescence.
Pour finir, il va assister le développement neurologique et les défenses immunitaires de l’enfant, et conférer une défense additionnelle contre les infections gastro-intestinales.
L'aliment maternel peut également être extrait mécaniquement (extraction manuelle, tire-lait), et donné au bébé par différents moyens (dispositif d'aide à la lactation, cuillère, biberon…) À défaut du lait maternel, le lait naturel est remplacé par un substitut, une préparation lactée commerciale généralement à base de lait de vache (de zéro à six mois : préparation pour nourrisson, de six mois à un an : lait de suite)
La tétée et la combinaison du lait maternel comblent les besoins nutritifs, immunologiques et affectifs liés à la croissance optimale des mutations du nourrisson.
L’OMS recommande de donner le lait maternel à votre tout petit jusqu’à 6 mois, puis de passer à l’allaitement partagé jusqu’à ses deux ans.

La composition du lait maternel :

Comme nous l’avons vu précédemment, le lait maternel est idéal pour la santé de votre bébé puisque, en contenant des anticorps il va protéger votre enfant des maladies et des virus. Nous allons voir à présent la composition du lait maternel :
  • Les protéines, ces protéines sont faciles à prendre et à digérer et en plus elles sont non allergènes,
  • Les vitamines et minéraux,
  • Les sucres et les graisses, qui vont fournir de l’énergie aux cellules de votre bébé,
  • Les enzymes, pour faciliter sa digestion,
  • Les acides gras essentiels, ils peuvent influencer la vision ainsi que le développement du cerveau de votre bébé,
  • Les hormones et les facteurs de croissance, qui vont aider votre enfant à se développer et à développer son système digestif et immunitaire

allaiter son bébé

COMMENT SE PASSE L'ALLAITEMENT PENDANT LES PREMIERS JOURS ?

Juste après la naissance de votre bébé, vos seins produiront de très petites quantités de colostrum car un nouveau-né, durant ses premières tétées n’avalera que quelques millilitres de votre lait. A partir du cinquième jour, votre corps produira de plus en plus de quantité de lait, et le système digestif de votre petit s’habituera à boire davantage. Ce phénomène s’appelle « la montée laiteuse », elle se produit même si un bébé ne prend pas le sein.
La montée laiteuse est souvent impressionnante, car les seins peuvent devenir très gonflés et tendus. Cette situation est parfaitement normale. En effet, la production de lait s’installe et toutes les alvéoles du sein s’activent en même temps. Cet inconfort dure 2 ou 3 jours. Pendant cette période, les tétées seront fréquentes, (entre 8 et 12 fois en 24 heures), mais la montée laiteuse permettra à vos seins de ne pas être trop engorgés, et fera en sorte que la production de votre lait soit bien ajustée aux besoins de votre bébé.
Certains bébés peuvent être très fatigués après leur venue au monde et ne veulent pas allaiter. Si c’est votre cas, maintenez-le sur vous, en faisant du « peau à peau » et réessayez de l’allaiter plus tard. Cette proximité facilitera l’allaitement au sein et permettra de déclencher certains réflexes, pour aider votre bébé à bien se nourrir.

L’allaitement peut être difficile les premiers jours. Toutefois, vous ne devez pas vous inquiéter mais vous devez vous faire confiance et suivre votre instinct. Si le début se passe mal et que cela vous inquiète, n’hésitez pas à contacter une sage-femme ou un pédiatre, qui se feront un plaisir de vous aider sur ce processus.

Quand allaiter mon bébé ?

Comme chaque mère et chaque bébé sont uniques, le rythme des tétées varie d’un bébé à l’autre, ils ne prendront pas tous 8 tétées en 24 heures, puisque il n’existe pas de fréquence « normale ». C’est pour cela que lors des premières semaines de vie, il vous faudra allaiter votre bébé « à la demande », sans limiter le nombre ni la durée des tétées. Un bébé ne prend jamais plus de lait qu’il ne lui en faut. Il se contrôlera lui-même en fonction de ses besoins.
Lors les premiers jours, nous suggérons de l’allaiter dès qu’il montre les premiers signes de faim (ses yeux bougent sous ses paupières, sa bouche fait des mouvements de succion, ses bras et ses jambes s’agitent. Par la suite, il ouvre les yeux, porte ses mains à sa bouche et tourne la tête pour chercher le sein.)
Il est préférable de ne pas attendre que le bébé pleure. Jusqu’à l’âge de 6 mois, les pleurs sont en effet le dernier signe de faim et signifient que l’enfant est en état de détresse.

Combien de temps dure une tétée ?

La durée d’une tétée dépend du débit du lait ainsi que de la qualité de succion de votre enfant. Dans un premier temps, il vous faudra reconnaître si le mouvement de succion est lent et que vous pouvez entendre des déglutitions régulières, si c’est le cas cela veut dire qu’il s’agit d’une succion nutritive. A ce moment présent, votre enfant s’endormira, ou mâchouillera gentiment votre sein.
Vous pouvez également lui proposer votre autre sein, s’il accepte c’est que votre enfant à encore faim, s’il n’accepte pas c’est qu’il n’aura plus faim.
Plus votre tout petit grandira, et plus le nombre de tétées diminuera mais la durée pourra varier.

Est-ce qu’allaiter est bon pour la santé de la maman ?

Voici les bienfaits que procure l’allaitement pour la maman :
  • L'allaitement maternel déclenche la libération d'une hormone appelée ocytocine, qui provoque la contraction de l’utérus. Cela aide l'utérus à retrouver sa taille normale plus rapidement et peut diminuer le nombre de saignements que vous avez après l'accouchement.
  • L'allaitement peut faciliter la perte du poids que vous avez pris pendant la grossesse.
  • L'allaitement peut réduire le risque de cancer du sein et de cancer de l'ovaire.
  • L’allaitement retarde le retour des menstruations

Quelles positions dois-je prendre ?

Pour que votre bébé soit à l’aise pour téter, son corps doit être bien soutenu et collé au vôtre. En faisant cela, votre bébé se sentira en sécurité. Il existe plusieurs positions pour allaiter, essayez-les, et en fonction de votre bébé et de vous, vous pourrez en changer si cela ne vous convient pas. Ne vous en faites pas, lorsque vous serez à la maternité, l’infirmière, vous expliquera toutes les positions en détails.
  • Semi assise: Vous devez être détendue et allongée, votre bébé est alors couché sur votre ventre. Idéalement en peau à peau.
  • La madone: Vous devez mettre la tête de votre bébé sur l’avant-bras du sein que vous allez lui proposer, et son corps devra être en position de coucher sur le côté, son ventre devra être contre vous.
  • Le football: Vous devez blottir votre bébé contre le côté de votre corps, sous votre bras. Le haut de son corps devra être soutenu par votre avant-bras. Sa tête devra être légèrement inclinée vers l’arrière.
  • Couchée sur le côté: Vous devez être tous les deux couchés sur le côté, en face à face. Cette position est idéale pour les tétées de nuit ou si vous avez accouché par césarienne.

Comment savoir si bébé boit suffisamment ?

  • Vérifier sa réaction Si votre enfant semble heureux et content après les tétées, il y a de fortes chances qu’il boit suffisamment de lait. Si il pleure et s'agite énormément ou suce frénétiquement ses doigts après un repas complet, elle risque d'avoir encore faim (bien que cela puisse aussi être un signe de gaz ou de colique infantile ).
  • Vérifier si ses couches sont salesFaites bien attention à l’urine de votre bébé qui doit aller de claire à jaune très pâle. Il doit y avoir au moins cinq selles molles sur une période de 24 heures au début. 
  • Pendant les premières semaines, il est judicieux de conserver une trace écrite de la fréquence d'allaitement et du nombre de couches que vous pourrez apporter au bureau du pédiatre à chaque visite.
  • Vérifier son poidsLes nourrissons devraient prendre du poids régulièrement chaque semaine. Votre pédiatre vous indiquera si la croissance de votre bébé est en bonne voie.

Jusqu’à quand dure l’allaitement d’un nouveau-né ?

L’OMS recommande un allaitement maternel « exclusif » jusqu’à au moins quatre mois et si possible jusqu’à l’âge de 6 mois révolus, puis un allaitement partiel jusqu’à atteindre les deux ans de bébé.
Si près de 70% des mères, entame un allaitement naturel dès la naissance de leur enfant, un mois après elles ne sont plus que 53.8% à continuer d’allaiter. Au bout de six mois, la part des mères qui poursuivent l’allaitement n’est plus que de 19.3%. Ces chiffres expliquent que la plupart des mères ne suivent pas les recommandations de L’OMS et n’allaitent pas leur bébé jusqu’à ses six mois, à cause des facteurs liés à leur situation familiale, à la reprise de leur travail, à leur entourage et à la culture d’aujourd’hui. En France, la moyenne serait de 17 semaines, soit environ 4 mois pour allaiter un bébé.
Allaitement mixte

QU'EST-CE QUE L'ALLAITEMENT MIXTE ?

On parle d’allaitement mixte quand un bébé est nourri à la fois au sein et au biberon. Certaines mamans décident de le pratiquer car elles reprennent leur travail, mais veulent continuer à allaiter, alors elles alternent entre le biberon et le sein.
Toutefois, pour qu’un bébé réussisse à mixer les deux sans trop de difficulté, il vous faudra être sûre qu’il place sa langue correctement.
Par ailleurs, il est absolument nécessaire d’attendre que la lactation soit en place, avant de lui donner le biberon, pour ne pas diminuer votre production de lait et arrêter définitivement l’allaitement au sein.

Comment s’y prendre pour commencer l’allaitement mixte ?

Pour que bébé puisse bien positionner sa langue, l’alternance tétine/sein doit se faire progressivement. Pour cela, remplacer les tétées les moins importantes de la journée par des biberons.
Pour respecter le rythme de bébé et vous permettre d’entretenir votre lactation, vous devez cependant, garder une tétée pour le matin et une pour le soir, car c’est à ce moment-là que votre production de lait est la plus importante.

CONCLUSION : SEIN OU BIBERON ?

Donner le sein est une expérience corporelle, émotionnelle et sensorielle très forte car il permet de renforcer le lien avec son nouveau-né. De plus il y a des bienfaits tant pour le bébé que pour la maman.
Les femmes qui décident de ne pas allaiter, ont souvent un préjugé sur l’allaitement au sein, et sont soumises à la pression des médecins ou de leur entourage. Si dans leur famille, personne n’a allaité, alors il est inconcevable que la future maman allaite !
Ce qu’il vous faudra prendre en compte pour choisir entre le sein et le biberon est avant tout votre envie ! N’écoutez pas votre famille ni votre entourage, renseignez-vous sur le sujet calmement et n’écoutez que vous ! En n’écoutant votre cœur et en résistant à la pression de vos amies et/ou de votre famille, vous serez fière de vous et vous vous sentirez mieux.
N’oubliez pas que la seule personne qui peut exprimer son amour à son enfant c’est bien vous et avant de vous décider parlez-en à votre conjoint, car son point de vue est aussi important.
Allaitement de bébé
Si vous recherchez des barboteuses pour bébé n'hésitez pas à vous rendre sur notre site internet.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré